PRODUITS

NOTRE OSTREICULTEUR

Les établissements CRENEGUY, installés à LARMOR BADEN depuis 1935, produisent des huîtres depuis 5 générations, dans LE GOLFE DU MORBIHAN, véritable petite mer intérieure aux eaux riches et oxygénées, renouvelées toutes les 12 heures par la marée et les forts courants du golfe.  A quelques mètres du chantier de PORT LAGADEN, la magnifique ILE DE BERDER, aves les fameux courants de la Jument, 2eme courant d’Europe par sa puissance.

« le sable façonne nos petites huîtres pendant la première phase, puis nous plaçons nos huîtres entre les iles du LE GOLFE DU MORBIHAN au cœur des courants marins pour les sublimer ».

Cette entreprise familiale, couramment primée lors du Concours Général Agricole, pour ses belons et ses creuses, est aujourd’hui l’un des seuls ostréiculteurs bretons à produire des plates de la nurserie à l’étal, de Quiberon à Larmor Baden, en passant par Paimpol  car le changement d’eau est indispensable à la croissance et au développement  de l’huître.

Nicolas et Olivier ont donc repris le flambeau familial afin de perpétuer la tradition familiale en s’appuyant sur une équipe d’une douzaine de personnes, toujours à la recherche de l’excellence.

LES HUÎTRES

L’huître spéciale creuse de Bretagne plus charnue que la fine, à la chair particulièrement iodée, et au goût d’algues si typique du Golfe du Morbihan.

Un savant mélange de tradition et de fraîcheur « l’attaque en bouche est une telle une gifle vive et puissante. La deuxième phase est une caresse : longue, suave et surprenante ».

 

L’huître plate née et élevée dans les eaux bretonnes, à la saveur délicate et au gout de noisette, vivement appréciée de la gente féminine.

IMPLANTATION

huitres production

12 000 hectares d’Atlantique à l’abri de la houle en Bretagne Sud, le Golfe du Morbihan est une véritable petite mer intérieure. Un lieu magique où la mer, la terre, le ciel se mêlent en paysages changeants et insolites. Le Golfe du Morbihan fait partie du Club des Plus Belles Baies du Monde.

Le « Mor-Bihan » petite mer en breton, a été envahi par les eaux de l’Atlantique il y a plusieurs millénaires, alors que les rivières avaient déjà creusé leur lit. C’est pourquoi l’Océan s’aventure si loin au cœur des terres vers Vannes et Auray par des rias au caractère typiquement breton, il enserre les anciennes collines en un véritable archipel : île aux Moines, île d’Arz, innombrables îles et îlots, rocheux ou boisés portant parfois un hameau de pêcheurs ou simplement des nuées d’oiseaux.

Seul un goulet d’un kilomètre de large entre Port-Navalo en Arzon et Locmariaquer sépare le « Mor-Bihan » de l’océan. Vannes, au fond extrême du Golfe du Morbihan, est à 25 kilomètres de la pleine mer.

UN PEU D HISTOIRE

Produite naturellement dans le Morbihan, l’huître devient un élevage à partir du second Empire. Élevée d’abord vers la Trinité et Pénerf, elle se répandra ensuite sur l’essentiel des rives du Golfe du Morbihan, y compris dans la rivière d’ Auray.

L’huître indigène alors élevée était plate. Grâce à elle, le Morbihan se tailla une place éminente sur le marché national. Progressivement remplacée par l’huître creuse portugaise de croissance plus rapide cette dernière fut décimée par une maladie et céda la place à l’huître japonaise plus grosse et surtout de croissance encore plus rapide.

L’essentiel des parcs se situe dans le Golfe du Morbihan et dans la baie de la Vilaine, le département du Morbihan produit 10% de la production française. L’huître adulte que vous consommez est le fruit d’une longue suite de soins échelonnés sur plusieurs années

Produite naturellement dans le Morbihan, l’huître devient un élevage à partir du second Empire. Elevée d’abord vers la Trinité et Penerf, elle se répandra ensuite sur l’essentiel des rives du Golfe du Morbihan, y compris dans la rivière d’Auray.

L’huître indigène alors élevée était plate. Grâce à elle, le Morbihan se tailla une place éminente sur le marché national. Progressivement remplacée par l’huître creuse portugaise de croissance plus rapide cette dernière fut décimée par une maladie et céda la place à l’huître japonaise plus grosse et surtout de croissance encore plus rapide.

L’essentiel des parcs se situe dans le Golfe du Morbihan et dans la baie de la Vilaine, le département du Morbihan produit 10% de la production française. L’huître adulte que vous consommez est le fruit d’une longue suite de soins échelonnés sur plusieurs années